European-Poker-Awards_image_portfolio

Chris « Jesus » Ferguson et ses millions détournés et les European Poker Awards…

Les arnaqueurs… Ne sont-ils pas parfois fascinants? N’inspirent-ils pas parfois le respect? Je dois bien vous l’avouer, parfois, je suis réellement en admiration devant les plus grands arnaqueurs du monde. C’est vrai. Le but du jeu de l’arnaqueur est simple. Il faut être plus malin que tout le monde. C’est l’intelligence de l’arnaqueur qui m’attire, pas l’escroquerie qu’il commet.

Usual Suspects, Catch Me If You Can ou encore Nueve Reinas… De nombreux éléments reviennent. L’imagination, la manipulation, la confiance en soi… Il faut être convaincant et pour cela être convaincu de ce que l’on fait, de ce que l’on dit, de ce que l’on raconte. Et à la fin du film on se dit que l’on s’est fait avoir en beauté. Du début jusqu’à la fin! On sourit et on ne peut proclamer qu’une chose : « Bien joué! « .

Ça ne vous rappelle rien? Je le vois souvent autour des tables de poker… Le joueur de poker, quand il fait un bluff, ne se transforme-t-il pas en arnaqueur? Le joueur est forcément dégouté de s’être fait battre par un bluff, mais n’y-a-t-il pas non plus une petite part d’admiration? Le magicien est également un arnaqueur… Pour faire propre et politiquement correct on dit que c’est un prestidigitateur. Mais finalement le magicien arnaque vos sens, ou plutôt joue avec vos sens. Et là, pour le coup, qui n’a jamais applaudi un magicien? L’arnaqueur crée l’illusion, brouille les pistes…

Après, évidemment, il y a arnaque et arnaque… Car si parfois l’arnaque peut nous laisser bouche-bée, elle peut aussi, parfois, totalement nous dégoûter. Tout dépend de la nature de l’arnaqué et non pas de l’arnaqueur.

Stéphane Vanel, magicien qui se produit à Las Vegas et qui manie les cartes comme un dieu, est un arnaqueur sympathique car il ne fait de mal à personne. Il s’amuse de nous et ça nous fait bien marrer! Chris « Jesus » Ferguson, gros actionnaire de Full Tilt Poker qui a détourné des millions de dollars, n’inspire pas vraiment la sympathie… Je prends deux exemples totalement différents, c’est fait exprès. C’est d’autant plus fait exprès que je vais d’ailleurs parler d’eux!

Je vais vous parler de Chris Ferguson et des millions qu’il a détournés. Vous verrez également que celui que l’on surnomme Jesus avait des comptes secrets et menace littéralement l’accord entre Full Tilt Poker, le Groupe Bernard Tapie et le Department Of Justice des États-Unis. Oui, oui, vous lisez bien. De quoi se faire haïr encore un peu plus par la communauté internationale du poker. Je ne ferai qu’évoquer Stéphane Vanel car il était présent à la cérémonie des European Poker Awards hier soir. Vous découvrirez donc le palmarès de cette onzième édition. Mais tout de suite, voici le sommaire de cet article.

Chris Ferguson, et ses millions de dollars détournés, menace les accords entre le DOJ et le GBT…
(un long article qui explique le détournement et pourquoi la menace…)

Le palmarès des European Poker Awards 2012… Trickett, ElkY, Heinz et Sahamies au top!
(les gagnants avec mon avis parce que je donne toujours mon avis sur tout!)

Chris Ferguson, et ses millions de dollars détournés, menace les accords entre le DOJ et le GBT…

Il s’agit d’une exclusivité Subject: Poker. Le site spécialisé a révélé des informations extrêmement importantes au sujet de Chris « Jesus » Ferguson. Pour ceux qui ne le savent toujours pas (et ce n’est pas une honte), Chris Ferguson était un joueur de la Team Full Tilt Poker, mais il était surtout l’un des gros actionnaires/propriétaires de Full Tilt Poker avec Ray Bitar ou encore Howard Lederer.

Le 20 septembre 2011, le Department Of Justice des États-Unis publie une plainte civile amendée qui s’ajoute à celle du Black Friday. On découvre que Chris Ferguson (parmi d’autres) a détourné des millions et s’en est mis plein les poches. C’est à ce moment là que le scandale Full Tilt Poker explose littéralement et que plusieurs chiffres tombent. On peut lire que Chris Ferguson a reçu 25.000.000 $ (25 putain de millions de putain de dollars comme on dit aux States) depuis au moins avril 2007.

Apparemment, cette somme n’est que la partie émergée de l’iceberg… Dans cet article de Subject: Poker on apprend en réalité queChris Ferguson a détourné, depuis au moins avril 2007, un peu moins de 60.000.000 $ (60 putain de millions de putain de gros dollars comme on dit aux States), qu’il recevait de Full Tilt Poker, vers des comptes bancaires tenus pour lui au nom de Pocket Kings Ltd.! Et cette somme s’ajoute donc aux 25.000.000 $ précédents!

Cette affaire est extrêmement bien développée par Subject: Poker, je me permets donc de reprendre les principaux éléments de l’article cité. Je fais pas mal de traduction, je ne suis pas forcément fan, mais quand l’article est bon, bah inutile de le changer!

Dans un premier temps, le site spécialisé parle des comptes de Chris Ferguson… On apprend donc que celui que l’on surnomme Jesus possédait en réalité plusieurs comptes et qu’ils n’étaient pas forcément tous à son nom. La grande partie de ce qu’il percevait de la part de Full Tilt Poker allait directement sur des comptes que Pocket Kings Ltd. tenait pour lui. Subject: Poker précise que ces comptes étaient contrôlés, sans aucune ambiguïté possible, par Chris Ferguson lui-même. Ils étaient référés sous le nom de  » Chris’s Accounts « , comprenez les comptes de Chris.

Subject: Poker donne l’exemple d’avril 2007. Chris Ferguson a reçu de la part de Full Tilt Poker environ 1.300.000 $ (je vous rappelle qu’il touchait également des bénéfices du site, entre autres choses). Sur ce  » salaire « , Chris a envoyé 400.000 $ sur son compte personnel (donc à son nom) et environ 900.000 $ vers un compte Pocket Kings Ltd.. Plus récemment, en mars 2011, Chris a perçu 1.900.000 $ et sur cette somme 600.000 $ sont allés sur son compte personnel et le reste est parti sur un compte Pocket Kings Ltd.. Vous voyez le principe? Les  » distributions  » qu’il percevait de la part de Full Tilt Poker étaient divisées. Une part vers son compte personnel et une part vers l’un des comptes Pocket Kings Ltd. qu’il contrôlait.

Subject: Poker révèle alors la totalité du partage effectué depuis au moins avril 2007. On s’aperçoit donc que 25.200.000 $ ont été transférés vers son compte personnel et qu’un peu moins de 60.000.000 $ ont été transférés vers des comptes que Pocket Kings Ltd. tenait pour lui mais que Chris contrôlait!

Le site spécialisé explique ensuite que Chris Ferguson pouvait retirer les fonds des comptes que Pocket Kings Ltd. tenait pour lui de diverses façons et c’est d’ailleurs ce qu’il a fait au cours des quatre dernières années! Le journaliste donne alors une longue listes d’exemples de transactions. Pour que tout soit bien clair dans votre esprit, je parle ici des comptes où ont été accumulés les fameux (un peu moins de) 60.000.000 $ en quatre ans.

Sur les un peu moins de 60.000.000 $ engrangés en quatre ans sur les comptes que Pocket Kings Ltd. tenait, Chris Ferguson a retiré 3.500.000 $ pour les transférer vers des comptes personnels. Il a envoyé 3.500.000 $ à son avocat Ian Imrich (sur cette somme, il était spécifié que 2.000.000 $ devaient aller directement chez Chris Ferguson). Il a prêté 3.500.000 $ à différents propriétaires et ces derniers devaient le rembourser en lui envoyant l’argent sur un autre compte. Il a donné 352.500 $ à des associations caritatives…Bref, la liste est longue et vous pouvez la retrouver sur Subject: Poker.

Selon Subject: Poker, ces transactions ont été réalisées à la demande de Chris Ferguson ou de son avocat, le dénommé Ian Imrich. On retrouvait donc des prêts, des investissements, des rachats de parts… Bref!

Mais le plus  » marrant « , si je puis dire, c’est que Chris Ferguson n’a pas tout retiré. De ces un peu moins de 60.000.000 $ accumulés en quatre ans, il restait un peu plus de 14.300.000 $. Qu’est-ce qu’est devenu cet argent? Hé bien après le vendredi 15 avril 2011,après le Black Friday, cet argent a servi à régler les dépenses courantes de Full Tilt Poker. Le journaliste évoque la possibilité que cet argent ait servi aux retraits des fonds de certains joueurs non-américains. Selon une source qui a du crédit aux yeux de Subject: Poker, Chris Ferguson lui-même aurait donné sa permission pour que cet argent puisse servir à cet usage.

Ces 14.300.000 $ sont très importants… Vous savez désormais d’où ils viennent… Nous en arrivons donc à la deuxième partie de l’article de Subject: Poker, une partie extrêmement intéressante puisqu’elle concerne les négociations et les accords entre le Groupe Bernard Tapie, Full Tilt Poker et le Department Of Justice des États-Unis…

Subject: Poker nous apprend que Chris Ferguson et Ian Imrich, son avocat, ont essayé de récupérer ces fameux 14.300.000 $utilisés, apparemment, pour les dépenses courantes de Full Tilt Poker! Mieux encore! Une première version de l’accord entre le Groupe Bernard Tapie et Full Tilt Poker stipulait que Chris Ferguson aurait le droit à 14.000.000 $ de parts passives dans la nouvelle compagnie. En gros, au lieu de rembourser Ferguson, on lui file l’équivalent en parts dans la nouvelle compagnie. Sauf que le Department Of Justice ne veut pas de ça! L’offre a donc été rejetée suite à l’objection portée par le Department Of Justice.

Forcément, cette décision ne convient pas à Ferguson et Imrich… Le duo réclame maintenant un relevé de comptes pour voir si, pour eux, aucun fond n’a été dépensé d’une mauvaise manière…

Et c’est là que la menace sur l’accord entre le Groupe Bernard Tapie, Full Tilt Poker et le Department Of Justice apparaît! Si Chris Ferguson et Ian Imrich ne reçoivent pas ce relevé de comptes, alors ils porteront plainte afin d’obtenir une  » constructive trust  » sur l’argent saisi lors du Black Friday et une injonction afin de retarder les transferts des actifs de Full Tilt Poker.

Ce que vous devez retenir, c’est que les menaces ont été confirmées par plusieurs sources. Pire encore. Si un juge donne raison à Chris Ferguson et Ian Imrich, cela pourrait tout simplement faire caler le deal entre le Department Of Justice et le Groupe Bernard Tapie! Peut-être pas l’anéantir, mais retarder considérablement les remboursements des joueurs.

Des sources ont précisé qu’à l’heure actuelle Chris Ferguson et Ian Imrich n’avaient toujours pas accès au relevé de comptes et que pour le moment les menaces n’avaient pas été mises à exécution. Subject: Poker précise tout de même que l’on ne sait pas si légalement Chris Ferguson et Ian Imrich peuvent porter une telle plainte et quand bien même ce serait possible, le site spécialisé précise que l’on ne sait pas si l’issue serait positive. Tout ce que l’on sait, c’est qu’il y a menace à propos de ces fameux 14.300.000 $!

Dans la troisième partie de l’article, le journaliste revient sur un épisode qui s’est déroulé tout de suite après le Black Friday. On apprend que le 20 avril 2011 (donc cinq jours après le Black Friday) Chris Ferguson a transféré 5.000.000 $ de l’un des comptes Pocket Kings Ltd tenus pour lui vers l’un de ses comptes personnels. Après une longue investigation de la part de Subject: Poker, on apprend que Chris Ferguson a accepté de renvoyer ces 5.000.000 $ à Pocket Kings Ltd.. Si vous suivez bien, ces 5.000.000 $ font partie des 14.300.000 $ cités précédemment!

Dans la quatrième partie de l’article, on en apprend un peu plus sur le rôle de Ian Imrich qui était le conseiller juridique général de Full Tilt Poker et l’avocat de Chris Ferguson. Ian Imrich recevait également des  » distributions  » (des bénéfices) de Full Tilt Poker tous les mois. Il recevait cet argent via Chris Ferguson.

A la moitié du mois de juillet, Ian Imrich, toujours conseiller juridique général de Full Tilt Poker, réclamait déjà le retour des fameux 14.300.000 $! Je vous rappelle que Chris Ferguson avait accepté de mettre à disposition cet argent afin de régler les dépenses courantes de Full Tilt Poker. L’avocat a les dents longues, c’est le moins que l’on puisse dire je pense. Il épaule toujours Chris Ferguson aujourd’hui.

Et la dernière partie de ce très bon article concerne le Department Of Justice… Et c’est là que l’on voit que l’arnaque a été très bien menée. Les pistes ont été brouillées! A la date du 20 septembre 2011, lorsque le Department Of Justice a publié la plainte civile amendée qui s’ajoute à celle du Black Friday et qui est en rapport avec les magouilles de Full Tilt Poker, le Department Of Justice n’avait absolument pas connaissance des fameux comptes de Pocket Kings Ltd. tenus pour Chris Ferguson, ou en tous cas, le Department Of Justice ne savait pas que Chris Ferguson contrôlait ces comptes.

Cependant, cette plainte civile amendée ne fait allusion qu’aux 25.000.000 $ reçus par Chris Ferguson! Plus précisément 25.200.000 $. Cet argent apparaît sur un compte américain qui est mentionné par le Department Of Justice!

MAIS! En attendant… Chris Ferguson a retiré environ 45.000.000 $ sur les un peu moins de 60.000.000 $ qu’il avait accumulé sur quatre ans sur les fameux comptes Pocket Kings Ltd. tenus pour lui et environ 14.300.000 $ des un peu moins de 60.000.000 $ ont été utilisés pour les dépenses courantes de Full Tilt Poker après le Black Friday.

45.000.000 $ + 14.300.000 $ = un peu moins de 60.000.000 $.

Je vous rappelle que sur les 45.000.000 $ il y avait des investissements, des transferts vers des comptes personnels, des rachats…

Pour finir, de nombreuses sources racontent que le Department Of Justice auraient, pour le moment, réussi à saisir 300.000 $ SEULEMENT des poches de Chris Ferguson! On est très très loin des fameux 25.000.000 $ mentionnés par le Department Of Justice… Chris Ferguson pourra réclamer ses 14.300.000 $, si on lui rend il a peu de chances de les garder!

Je sais que cet article est remarquablement long, mais l’affaire est assez compliquée. L’argent a beaucoup circulé, il a plutôt bien été caché et pour retrouver le parcours complet de l’argent il faut beaucoup de patience et de rigueur. Subject: Poker a tenté de contacter Ian Imrich et Chris Ferguson, mais aucun commentaire n’a été fait. Où allons nous? Est-ce que la menace de Chris Ferguson est réelle? Peut-elle avoir un véritable impact sur l’accord entre le Groupe Bernard Tapie et le Department Of Justice? Difficile de répondre à toutes ces questions pour le moment…

Le palmarès des European Poker Awards 2012… Trickett, ElkY, Heinz et Sahamies au top!

La cérémonie de la onzième édition des European Poker Awards avait lieu hier soir, mercredi 25 janvier 2012. Elle se déroulait àl’Élysées Biarritz, était sponsorisée par Poker52, Poker52 Europa et ACFPoker, et elle était surtout présentée par la délicieuseMichelle Orpe et par le talentueux, l’excellentissime, l’un des meilleurs journaliste du milieu (et ce n’est pas la première fois que je le dis), j’ai nommé Nicolas Schull!

Et dire que j’ai refusé l’invitation! Le problème avec moi, c’est qu’il faudrait littéralement un package avec transport, hébergement et repas! Mais bon, c’est comme ça, je ne suis pas Parisien et je n’habite même pas tout à côté. Le Tout Paris s’est donc passé de Volty. Mais après tout, on s’en fout!

Les personnalités sur place ont pu profiter d’une cérémonie de qualité avec des invités prestigieux et du spectacle en veux-tu en voilà! Comme je vous le disais en introduction, Stéphane Vanel était même présent pour faire quelques tours de magie! Pour ceux qui ne le savent pas, Stéphane Vanel, Français de son état, a son propre spectacle à Las Vegas, j’ai nommé  » Magic of Paris « . Pour faire simple, Stéphane Vanel c’est le beau gosse magicien qui fait tomber toutes les nénettes en distribuant, quand il le veut, des quintes flush royales papa!

Tout le monde était sur son 31 et à la fin de la soirée je suis même sûr que certains invités étaient légèrement pompettes! Les joies des soirées invitational only… De ce que j’ai pu lire, tous les gagnants n’étaient pas présents. Tristesse. Honte. Ouin-ouin.

Mais encore une fois vous vous en foutez, ce que vous voulez savoir ce sont les noms des primés. Vous voulez connaître le palmarès de cette onzième édition des European Poker Awards. Comme je vous comprends… Je vais en profiter pour vous donner mon avis puisque je donne mon avis sur tout et puisque j’avais fait mes pronostics il y a plusieurs semaines de cela…

Player of the Year – Meilleur joueur de l’année : Sam Trickett
C’est logique! Cet homme est probablement l’un des meilleurs joueurs du monde! Des résultats en tournois, des sessions extrêmement concluantes en cash-game, il joue les plus grosses parties de Macao… Ce joueur est un phénomène!

Best Tournament Performance – Meilleure performance dans un tournoi : Pius Heinz
C’est logique! L’Allemand a juste remporté le plus gros tournoi de l’année, comprenez le Main Event des World Series Of Poker! Il était tout simplement imbattable sur cette catégorie des European Poker Awards.

Rookie of the Year – Meilleur débutant de l’année : Andrey Pateychuk
Contestable mais c’est tout de même mérité. J’avais mis Pius Heinz mais il faut dire que le Russe a tout de même fini 15ème du Main Event des WSOP et a remporté un titre de l’European Poker Tour (San Remo) et un titre du World Poker Tour (Prague). Tout cela en à peine cinq mois…

Europe’s Leading Lady – Meilleure joueuse de l’année : Natalia Nikitina
Et là je m’insurge! La belle gueule russe qui remporte un WPT National Series à Paris remporte donc le titre de la meilleure joueuse de l’année… Je ne suis pas forcément très fan de cette décision et je voyais vraiment Vicky Coren prendre le prix. Pas besoin de revenir sur le palmarès en Nikitina en 2011 elle a un seul résultat! Je suis un peu chafouin!

Poker Staff Person of the Year – Employé poker de l’année : Warren Lush
Vous ne le connaissez pas? Normal, les employés qui évoluent dans le milieu du poker ne bénéficient pas de la même visibilité que les joueurs! Warren travaille chez Bwin Party au département des relations publiques internationales. Nous le voyons sur les étapes du World Poker Tour. Dommage pour Nicolas Fraioli!

Internet Player of the Year – Meilleur joueur internet de l’année : Ilari Sahamies
C’est logique! Il n’aura pas toujours été au top en 2011 mais il a fini l’année d’une très belle manière! Plus gros gagnant en cash-game sur Pokerstars selon HighStakesDB, il est également deuxième sur l’année derrière Gus Hansen si on ne prend en compte que ses profits réalisés sur Pokerstars sous le pseudo d’Ilari FIN. Ziigmund (pseudo FTP) est négatif…

Rob Gardner Memorial Award for the Poker Personality of the Year – Prix Rob Gardner : Bertrand « ElkY » Grospellier
Quand on voit la liste des nommés on se dit qu’il n’y avait pas forcément de place pour la concurrence… Le prix se devait d’aller dans les mains divines d’ElkY! Un grand bravo à lui et on verra si son année 2012 sera au moins aussi belle que la précédente!

Best European Event of the Year – Meilleur tournoi de l’année : World Series Of Poker Europe à Cannes
C’est logique! Jamais les World Series Of Poker Europe n’avaient attiré autant de monde qu’en 2011 à Cannes! Londres peut aller se rhabiller car c’est désormais à Cannes que ça se passe! Le groupe Lucien Barrière a forcément été heureux!

Lifetime Achievement Award – Prix des accomplissements de toute une vie : Jesse May
Vous ne le connaissez peut-être pas, mais l’Américain qui vit actuellement au Danemark est un commentateur poker reconnu dans le milieu. On le surnomme également The Voice of Poker… Il a, par exemple, était commentateur sur l’émission Late Night Poker.

Le festival des Euro Finals Of Poker est en train de se terminer puisque le tournoi principal, le Diamond Championship, a commencé il y a seulement quelques heures… Les joueurs présents à la cérémonie hier soir ont donc convergé vers l’Aviation Club de France pour participer à ce tournoi au buy-in de 5.000 €.